22 janvier 2019 : Intentions

C’est en ouvrant de vieux cahiers à dessin que m’est revenue l’envie de “blogger”. Des années sont passées depuis minimachin-machine.blogspot.com et machin-machineatelier.blogstpot.com, pour lesquels j’imaginais des histoires, des récits de vie de création et d’aventures. Les dessins de ces vieux cahiers montrent ce qui constituent mon monde. Mon Monde.

Qu’est-ce que ce Monde ?

des rayures

des lignes

du noir et du blanc

des fleurs aussi !

Des obsessions graphiques, des intentions esthétiques, des critères d’usage qui - je le vois bien - ne me quittent pas. Une redondance de formes et de lignes, alors que je n’aurais pu me douter que cette compulsion s’accrocherait à la pointe de mes crayons, en 2003 jusqu’en 2008 et 2011 et toutes les années qui précèdent et qui suivent. Des lignes organisées en rayures, des formes simplifiées de les toutes manières constituent l’Intention, jamais assouvie. C’est jamais assez.

Au jour d’aujourd’hui, je le reconnais, et j’assume.

J’aime à dire que je fais toujours la même chose. C’est devenu un projet sur le long terme. Une obsession - bis - un leitmotive. Dans cette voie conceptuelle, j’ai la chance d’être suivie, par vous, mes clientes fidèles. Engagées. Créatives. Vous passez le pas de ma porte, une fois, deux fois, 5 fois par année, avec les mêmes jerseys de toutes les couleurs, des jupes très simples, nos robes à rayures, Vous débarquez avec vos idées, des questions, des suggestions qui confrontent.

Et qui toujours confortent, parce que Vous, Vous êtes absolument rigoureuses et cohérentes, partenaires d’un pacte silencieux autour de M-M.

Ce journal est une invitation au partage. J’y publierai sans horaire, sans thème, sans intention autre que. La vie elle-même. La création. Nos relations.

J’y montrerai vos images de vacances et d’occasion M-M. Et les miennes.

Avec plaisir. xN.

Nancy Bergeron